Les yeux du dragon, de Stephen King

71fYvCXk2wL

Titre : Les yeux du dragon.
Auteur : Stephen King.

Résumé :

L’ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain… Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c’est en vue d’accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison. Mais c’est compter sans une antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d’un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie. On sait que les contes de fées sont les premiers récits de terreur. En écrire un à l’intention de sa fille Naomi était donc pour Stephen King une sorte de retour aux sources.

Mon avis :

Le roman nous conte l’histoire de la famille du Roi Roland, qui après la perte de ce dernier se retrouve dans le chaos total. Une famille dépourvue de père et de mère et qui ne survie qu’à l’aide des deux fils. Malheureusement l’ainé n’a jamais été le plus beau, ni le plus intelligent et le royaume de Delain n’a jamais favorisé ce dernier.
Malheureusement, celui-ci va prendre la tête du royaume pour le gouverner et va faire de Flagg, notre magicien noir aux intentions mauvaises, son bras droit.

Flagg trouvera le moyen, et cela très rapidement, pour que les deux frères soient hors d’état de nuire et tentera de prendre le pouvoir…

Ce roman a été un véritable coup de coeur auquel je ne m’attendais pas du tout. Au départ, je trouvais le livre long et ennuyeux mais lorsque je suis arrivée à la centaine de pages tout est passé si vite que je regrette déjà de l’avoir terminé !
Je comprends mieux pourquoi autant de détails qui nous paraissent si futiles et inutiles, peuvent avoir finalement tout leur sens dans ce genre de récit.
Ce fût le second roman de Stephen King que je lisais et ce fût un second coup de coeur. Le premier était le roman « Carrie », et je vous les conseille tout deux.
La plume de l’auteur diffèrent totalement de « Carrie » aux « Yeux du dragon », mais quel plaisir pour nous lecteurs de découvrir l’écrivain dans un registre jeunesse.

Anaïs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s