Le talisman des territoires, tome 1 : Talisman, de Peter Straub et Stephen King

Titre : Le talisman des territoires, tome 1 : Talisman.
Auteurs : Peter Straub et Stephen King.

Résumé :

Une plage déserte, quelque part sur la côte Est des États-Unis. Jack Sawyer, douze ans, scrute l’horizon en proie à de sombres pensées… Sa mère, une ex-reine des séries B, se meurt d’un cancer, et Jack désespère de pouvoir l’aider. Le vieux Speedy Parker, joueur de blues devenu gardien du parc d’attractions voisin, lui révèle l’existence d’un autre monde, qu’il appelle les Territoires. Cet endroit magique ressemble à celui du cycle de La Tour sombre. Le ciel y est transparent et profond. Les senteurs sont plus fortes, et tout y est soudain plus clair. C’est là que se trouve le Talisman, le seul remède qui puisse sauver sa mère. Cependant ce monde féerique est aussi terriblement dangereux.

Après des semaines d’épreuves au cœur de l’enfer et du désespoir, sautant d’une Amérique hyperréaliste et cruelle aux Territoires ensorcelés, Jack finira par découvrir le Talisman. Mais saura-t-il résister à la force extraordinaire qui s’emparera alors de lui et vaincre ses propres démons ?

Mon avis :

Stephen King a une fois de plus su me transporter dans son univers et je suis également très surprise d’avoir pu apprécié un roman co-écrit, la coordination des deux auteurs est parfaite, on ne voit même pas la différence entre les deux plumes.

On va donc suivre les périples du jeune Jack Sawyer, fils de Lily Cavanaugh qui à l’époque était une étoile montant d’un certain type de film. Malheureusement sa carrière a été abrégée très rapidement. De plus le père de Jack est décédé et la Lily décidé de fuir une personne qui semble très dangereuse pour elle comme pour Jack.

Il faut savoir que Lily est atteinte d’un cancer généralisé, plus les jours passent et plus on voit la progénitrice de Jack s’éteindre à petit feu.

Lorsqu’ils décident de s’exiler dans un viel hôtel, Jack en se baladant va faire la rencontre d’un vieu fou au premier abord et qui va lui confirmer l’existence des territoires, un monde parallèle parmis tant d’autres qui renferme le petit trésor qui pourrait permettre à notre protagoniste de sauver sa mère de cette maladie, qui a cette période pouvait être que très rarement soigné.

Lorsque j’ai écris mon premier ressenti sur cette première partie, cela faisait une semaine que je l’avais finis et encore à l’heure actuelle je suis encore sous le charme de ce roman, et l’histoire du jeune Jack Sawyer me bouleverse encore.

C’est une histoire qui lie la maladie, le fantastique et la loyauté, ce qui est un mélange qui donne tout son sens à l’histoire.

Comme dans l’habitude de notre auteur, on y retrouve énormément de descriptions qui parfois pouvaient paraître long et interminable mais chaque détails est important pour la conclusion du roman.

Encore un coup de coeur pour ma part, que je ne peux que recommander chaudement si vous aimez les pavés et les descriptions longues.

Anaïs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s