Les larmes de Yada, de Lilie Bagage [SP]

Les-larmes-de-Yada

Titre : Les larmes de Yada.
Auteur : Lilie Bagage.

Résumé :

Lyon-2092
L’eau de Yada est une drogue très en vogue chez les personnes âgées : la molécule ravive leurs souvenirs.
Le temps d’un trip, Asha-70ans-rejoue la mélodie vibrante de sa jeunesse et retrouve sa vie d’antan, celle d’avant les regrets…Les souvenirs sont si réels qu’ils donnent l’illusions parfaite de les revivre…
Mais voilà que lors d’un voyage dans ses souvenirs, Asha parvient à modifier un détail dans la trame de son passé. Cela aura-t-il une répercussion sur son présent ?

Mon avis :

Le roman de Lilie Bagage, nous plonge dans le Lyon de 2092, une ville très futuriste où la crise économique a non seulement dévasté la ville mais également la population. Seul, les plus riches peuvent s’éloigner des bas quartiers et échapper aux menaces qu’a engendré la chutte de l’économie mondiale.

Dans cette ville, on y fait la connaissance de Asha, notre protagoniste féminin, une séptuagénaire qui se sent délaissée par sa famille et démunie fasse au présent et à son avenir qui se dessine malgré le quotidien difficile.

Le livre évolue avec deux points de vues, le second étant celui de Enis, notre protagoniste masculin cette fois-ci, tout aussi âgé que Asha mais qui reste fort malgré les temps durs et ses problèmes de santé. Enis est un homme qui participe à un club littéraire et c’est dans ce lieu que nous rencontrons nos deux protagonistes qui partagent ces rendez-vous semestriels. Tout deux forment le duo le plus explosif, qui parfois m’a fait rire ou pleurer, mais qui contre toutes attentes reste attachant et indispensable à notre lecture.

L’autrice a su créer un univers extrêmement riche : imaginer un paysage français dévasté par l’économie, de nouvelles technologies, l’impact d’une drogue sur les plus faibles d’entre nous ou encore la gestion financière, il fallait le faire ! Ce sont tout plein de petits détails qui permettent à ce récit de sortir du lot, et cela m’a beaucoup plu. Je n’ai jamais lu un univers aussi bien construit et complexe malgré tout, et qui reste cohérent.

Le livre m’a fait voyagé entre la France, Lyon tout particulièrement (qui est une ville que je n’ai jamais visité) et l’Inde, ici ce sera Bhopal (je vous rassure, je ne connais pas non plus) à l’aide des nombreuses descriptions : les souvenirs de Asha, ou encore le quotidien décrit par nos personnages principaux, mais aussi à l’aide de la plume de notre romancière, il faut avouer que lorsqu’on arrive dans l’Inde natale de Asha, la poésie fuse et reste un régale pour les yeux du lecteur.

La fin a réussit à me surprendre, je ne m’attendais pas du tout à une fin pareille et je la trouve finalement idéale pour ce roman.

En conclusion, ce roman fût une très bonne lecture, agréable à lire, avec une univers complexe mais cohérent, des personnages attachants et une plume poétique. Tout ces éléments font que je vous recommande chaudement ce livre.

Je remercie l’autrice, Lilie Bagage, pour le partage de son roman et sa gentillesse lors de nos échanges.

Anaïs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s