Conversion, de Katherine Howe

couv68043308

Titre : Conversion.
Auteur : Katherine Howe.

Résumé :

Colleen, Deena, Emma et Anjali sont en terminale dans le prestigieux lycée St Joan. Colleen est sur le point d’être acceptée à Harvard et ne pense plus qu’à cela.
Un jour de janvier, une de ses camarades est prise de convulsions. très vite, d’autres élèves présentent d’étranges symptômes : perte de cheveux, paralysies, quintes de toux… La presse s’empare de l’affaire, un vent de panique souffle sur St Joan. Mais pas question pour Colleen de se laisser déstabiliser : elle doit travailler sur la pièce Les Sorcières de Salem, d’Arthur Miller.
Et ses recherches l’amènent en 1692. au moment du procès des sorcières de Salem, à la rencontre d’Ann Putman, qui fit semblant d’être ensorcelée…
Les époques se croisent, les drames se nouent. Qu’arrivent-ils aux élèves de St Joan ? Et si la réponse se trouvait dans le passé, trois siècles plus tôt ?

Mon avis :

Le roman de Katherine Howe nous plonge dans la vie studieuse de Colleen et ses amies : Anjali, Deena et Emma. Ces quatre adolescentes sont sur le point de terminer leur terminale au lycée St Joan et être admises dans différentes universités. Colleen vise Harvard, et la pression est à son comble quand elle est sur le point d’être acceptée dans l’université prestigieuse.

Différents événements étranges surviennent dans le lycée privé de St Joan, comme des pertes de cheveux, des convulsions, des problèmes d’élocutions. Pendant que différentes personnes mènent l’enquête pour savoir ce qui provoque les symptômes, Colleen, elle de son côté étudie le roman des sorcières de Salem et trouve énormément de ressemblance entre l’histoire de son pays et tout ce qui se déroule dans son établissement.

Les sorcières de Salem sont sûrement de retour dans ce petit village.

Cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma bibliothèque, chaque année je voulais le lire et chaque année je le remettais à l’année d’après. Cette année était la bonne et je me suis plongée dans l’oeuvre de Katherine Howe qui n’était pas à sa première oeuvre sur les sorcières de Salem. J’en suis malheureusement ressortie déçue. J’étais tellement prise dans l’univers de Salem et l’histoire de notre héroïne, que j’aurais voulu finalement qu’il y ai un lien véritable entre le passé et le présent.

La plume de l’autrice est fluide, agréable. Son texte a été travaillé et elle y a ajouté bon nombre de recherches. Ce qui d’une part, cela ne me surprend pas puisque Katherine Howe est une descendante directe de nos chères sorcières de Salem.

J’ai également apprécié les parties écrites du passé. J’ai pu comprendre et apprendre sur les sorcières de Salem, qui s’avère être une véritable mascarade de quatre petites filles.

C’est un roman que j’ai eu plaisir à lire mais qui finalement m’a déçu quand on comprend la chute de l’histoire. Je ne pense pas découvrir pour le moment d’autres livres de l’autrice.

Anaïs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s