Vingt-cinq jours avant le chaos, de Corinne B. Dupuis

couv28281378

Titre : Vingt-cinq jours avant le chaos.
Auteur : Corinne B. Dupuis.

Résumé :

Lana vient d’avoir dix-huit ans. Au lycée elle n’a pas d’amis, et pour cause : Lana fait peur. Les profs, les élèves, la trouvent bizarre, et la cicatrice qui lui barre la joue est l’objet de toutes les rumeurs. Tout ça lui va très bien tant qu’on la laisse tranquille. Maltraitée par ses parents depuis toujours, Lana s’est forgé une armure pour se protéger du monde. Mais quand Louis, un garçon du lycée, s’intéresse à elle, elle tombe vite amoureuse. Peut-être aurait-elle dû être plus prudente… Vingt-cinq jours avant le Chaos a été désigné « coup de cœur de la rédaction » du magazine Madmoizelle lors du concours d’écriture 2016 !

Mon avis :

Le roman de Corinne B. Dupuis, nous raconte l’histoire de Lana, une jeune adolescente harcelée dans son établissement scolaire mais maltraitée également par ses parents. Elle va faire la rencontre d’une jeune fille qui lui avouera que l’élève qui l’a humilé devant tout ses camarade n’aurait pas dû le faire. Les deux jeunes filles vont se lier d’amitié et faire la connaissance de deux autres filles. Ces quatre élèves harcelées vont se venger à leurs manières.

C’est un roman court, qui fait une centaine de pages et qui traite d’un sujet qui me touche tout particulièrement. Le hasard fait bien les choses puisque je suis actuellement en plein milieu d’une série télévisée : « Thirteen reasons why ». Ce qui m’a permis de me lancer très rapidement dans ma lecture et de ne pas la lâcher.

J’ai beaucoup aimé ce roman, du début jusqu’à la fin, la situation désespérée dans laquelle se trouve Lana m’a profondément touché, voir même plus.

C’est une lecture qui m’a marqué, qui restera gravé dans ma mémoire comme bon nombre de récit de ce genre.

Le seul point négatif que je trouve à ce roman, c’est que la folie de Lana qui la touche depuis qu’elle a goûté à cette douce vengeance et devenue petit à petit malsain. Je vous avoue que j’ai eu peu au départ que la fin du récit reste malsaine également, mais l’autrice a su dévier la fin en une belle morale de fin.

La fin est appropriée, et c’est un « happy end » qui m’a agréablement surprise et que j’espérais avoir d’un autre côté.

Je remercie Corinne B. Dupuis pour le partage de son roman, qui m’a bouleversé, mais je la remercie également pour cette magnifique histoire qu’elle nous propose.

C’est un roman qui devrait être proposé dans les établissements scolaires pour sensibiliser les adolescents sur le harcèlement scolaire.

Anaïs.

Albédo, de Sébastien Fritsch

51XCOPTfIZL._SX195_

Titre : Albédo.
Auteur : Sébastien Fritsch.

Résumé :

L’amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n’hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s’ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c’est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n’est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.

Nil sait pourtant qu’on n’efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin… sans même parler de Maud.
Alors, est-ce l’amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l’avouer, que rien n’est vraiment fini tant qu’on ne s’y résigne pas ?

Mon avis :

Le roman de Sébastien Fritsch nous propose l’histoire d’Emmanuel, que l’on retrouve sous le nom de Nil, qui va aider Mock un ami de longue date avec qui il n’a pas eu de contact depuis quinze ans. Mock prendra le prétexte de disperser les cendres d’un ami proche pour reprendre contact avec notre protagoniste. C’est à ce moment que Mock disparaîtra sans laisser de trace… S’en suis toute une aventure autour de cette mystérieuse disparition.

J’ai eu beaucoup de mal à m’embarquer dans le début de l’histoire. Je ne trouvais pas le lien entre le résumé en quatrième de couverture et le contenu du roman. Malgré tout je me suis forcée à avancer et j’ai été agréablement surprise de la suite des événements.

La plume de l’auteur est agréable à lire et fluide, cependant je ne recommanderais pas le roman pour des lecteurs plus jeunes, certains termes sont beaucoup trop complexe et moi-même avec la vingtaine passée, il a fallu que je fasse certaines recherches même si cela ne m’a pas dérangé. Mais pour en revenir à ce que je disais, je ne verrais pas ce roman dans les mains d’un lecteur plus jeune.

La structure du roman est excellente, les chapitres courts et rapides, m’ont permis de lire le roman très rapidement et de faire de ce livre un bon page-turner.

Les personnages permettent au lecteur de s’immiscer dans une histoire qui s’est déroulée dix-huit ans auparavant, et qui lui arrive par bribes.

La dernière page m’a laissé sans voix, et malheureusement de manière négative, puisqu’après m’être laissé happé par ce livre je m’attendais à autre chose qu’une fin aussi simple. Ce qui me dérange le plus c’est que je ne peux même pas vous en parler puisque je vous spoilerai forcément la fin et j’aimerai que vous vous fassiez votre propre avis, mais ceux qu’ils l’ont lu, vous savez obligatoirement de quoi je vous parle.

C’est un roman profond, qui nous fais réfléchir sur l’amitié, l’amour et le non-dit. C’est quelques choses que j’ai énormément apprécié, et qui permet au public de ce livre de réfléchir sur son contenu sans pour autant s’en rendre compte forcément.

Pour en finir avec mon avis, c’est un bon roman, un bon livre, mais avec une fin qui m’a quelque peu déçue. Je vous le recommande tout de même si vous voulez voyagez et en ayant un mystère à résoudre, c’est le livre qu’il vous faut !

Anaïs.

Fifty Shades, tome 3 : Cinquante nuances plus claires, de E.L. James

5991350905937

Titre : Fifty Shades, tome 3 : Cinquante nuances plus claires.
Auteur : E.L. James.

Résumé :

A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l’amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquantes Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité… Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?

Mon avis :

Dans ce troisième et dernier tome, on retrouve Christian et Anastasia plus amoureux que jamais. Ils sont installés, sont épanouis dans leurs couples, leurs jobs et les gros nuages noirs qui planaient au-dessus de leurs têtes dans les précédents tomes n’y sont plus.

L’univers m’a plu ainsi que les personnages, malgré tout je trouve l’évolution de Christian et Ana trop rapide et sur une durée courte. J’ai été déçue de pas retrouver le Christian du début de la saga.

Cependant la trilogie m’a fortement plu et je la recommande à quiconque à besoin d’une romance qui sort de l’ordinaire.

Je suis triste de quitter la saga mais je me réserve le roman « GREY », qui cette fois-ci nous présente la même histoire du point de vue de Christian, qui restera mon lot de consolation.

Anaïs.

Dans ce dernier tome de cette merveilleuse trilogie, on retrouve Christian et Anna. Ils viennent de ce marié, Anna essaye de vivre dans le monde fastueux de Christian. Quand à lui il s’efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d’oublier son terrible passé. Christian est toujours aussi protecteur envers Anna. Cette lecture à été fluide.

Typhaine.

The maddox brothers, tome 2 : Beautiful Redemption, de Jamie McGuire

couv28265720

Titre : The Maddox brothers, tome 2 : Beautiful Redemption.
Auteur : Jamie McGuire.

Résumé :

Liis Lindy a toujours fait de l’excellence sa devise. Entre ses fiançailles et sa carrière au sein du FBI, elle n’a guère tergiversé ! Fraîchement débarquée à San Diego comme analyste, elle répond aux ordres de l’Agent Spécial Thomas Maddox, connu pour être une pointure mais aussi un odieux personnage. En effet, derrière son masque d’Apollon se cache un redoutable prédateur, prêt à tout pour que son équipe se surpasse.

Hors de question pour Liis de flancher, et si, pour prouver sa valeur, elle doit accepter de se faire passer pour sa compagne durant quelques jours, qu’à cela ne tienne ! Contre toute attente, il se pourrait même qu’elle apprécie cette mission d’infiltration au-delà de tout professionnalisme…

Mon avis :

Ce tome-ci nous présente l’histoire de Thomas Maddox, mais qui se présente sous un angle différent car dès le début on est projeté du point de vue de Liis, un membre du FBI aux compétences incroyables. Elle va subir une déception amoureuse et décidé de tourner la page en emménageant ailleurs. Elle intègre donc la brigade spéciale de Thomas. La rencontre des deux personnages est plus ou moins attendue et ne déroge pas à la règle du cliché.

Le problème avec ce scénario c’est qu’en temps que lecteur on obtient un angle très policier et qui parfois ne colle pas forcément à la romance qu’on aime retrouver dans les romans de Jamie McGuire. Personnellement ça n’a pas été mon préféré de la saga, ni des « Beautiful ». Je précise également, que le point positif de ce roman c’est qu’on a encore et toujours l’histoire de Abby et Travis en trame fond, d’où pourquoi l’on obtient la partie policière puisque je le rappelle pour ceux qui ne connaisse pas ou qui ne s’en souviennent plus mais Travis est confronté à un moment du roman à un dilemme et une proposition de son frère Thomas, afin d’intégrer le FBI pour sauver en quelques sortes sa peau.

C’est avec grand plaisir malgré tout, que je me suis lancée dans la lecture de ce second tome et même si j’avais ce grand espoir d’avoir le coup de coeur pour ma lecture (comme avec tout les romans de Jamie McGuire), tout est tombé à l’eau pour diverses raisons :

Premier point : le caractère de Liis qui m’a été quelque peu insupportable. C’est un personnage contradictoire et immature.
Second point : on nous propose une fin qui cette fois-ci m’a surprise venant de l’autrice, une fin toute prête, toute réchauffée à laquelle on s’attend dès les premières pages du livre et qu’on lit dans quasiment tout les romans. Cela devient agaçant à force.

L’aîné des Maddox m’a tout de même fait succomber, avec son histoire, son passé. Il me tarde de me lancer dans la lecture du troisième tome même si le « gong » de fin est proche et que cela m’attriste énormément.

Anaïs.

Le talisman des territoires, tome 1 : Talisman, de Peter Straub et Stephen King

Titre : Le talisman des territoires, tome 1 : Talisman.
Auteurs : Peter Straub et Stephen King.

Résumé :

Une plage déserte, quelque part sur la côte Est des États-Unis. Jack Sawyer, douze ans, scrute l’horizon en proie à de sombres pensées… Sa mère, une ex-reine des séries B, se meurt d’un cancer, et Jack désespère de pouvoir l’aider. Le vieux Speedy Parker, joueur de blues devenu gardien du parc d’attractions voisin, lui révèle l’existence d’un autre monde, qu’il appelle les Territoires. Cet endroit magique ressemble à celui du cycle de La Tour sombre. Le ciel y est transparent et profond. Les senteurs sont plus fortes, et tout y est soudain plus clair. C’est là que se trouve le Talisman, le seul remède qui puisse sauver sa mère. Cependant ce monde féerique est aussi terriblement dangereux.

Après des semaines d’épreuves au cœur de l’enfer et du désespoir, sautant d’une Amérique hyperréaliste et cruelle aux Territoires ensorcelés, Jack finira par découvrir le Talisman. Mais saura-t-il résister à la force extraordinaire qui s’emparera alors de lui et vaincre ses propres démons ?

Mon avis :

Stephen King a une fois de plus su me transporter dans son univers et je suis également très surprise d’avoir pu apprécié un roman co-écrit, la coordination des deux auteurs est parfaite, on ne voit même pas la différence entre les deux plumes.

On va donc suivre les périples du jeune Jack Sawyer, fils de Lily Cavanaugh qui à l’époque était une étoile montant d’un certain type de film. Malheureusement sa carrière a été abrégée très rapidement. De plus le père de Jack est décédé et la Lily décidé de fuir une personne qui semble très dangereuse pour elle comme pour Jack.

Il faut savoir que Lily est atteinte d’un cancer généralisé, plus les jours passent et plus on voit la progénitrice de Jack s’éteindre à petit feu.

Lorsqu’ils décident de s’exiler dans un viel hôtel, Jack en se baladant va faire la rencontre d’un vieu fou au premier abord et qui va lui confirmer l’existence des territoires, un monde parallèle parmis tant d’autres qui renferme le petit trésor qui pourrait permettre à notre protagoniste de sauver sa mère de cette maladie, qui a cette période pouvait être que très rarement soigné.

Lorsque j’ai écris mon premier ressenti sur cette première partie, cela faisait une semaine que je l’avais finis et encore à l’heure actuelle je suis encore sous le charme de ce roman, et l’histoire du jeune Jack Sawyer me bouleverse encore.

C’est une histoire qui lie la maladie, le fantastique et la loyauté, ce qui est un mélange qui donne tout son sens à l’histoire.

Comme dans l’habitude de notre auteur, on y retrouve énormément de descriptions qui parfois pouvaient paraître long et interminable mais chaque détails est important pour la conclusion du roman.

Encore un coup de coeur pour ma part, que je ne peux que recommander chaudement si vous aimez les pavés et les descriptions longues.

Anaïs.

Rock me, de Anna Wayne

rock-me

Titre : Rock me.
Auteur : Anna Wayne.

Résumé :

Tout juste diplômée de l’université, Liv s’offre un break sous le soleil californien. Elle s’installe chez une amie à Los Angeles pour profiter un peu de la vie avant de commencer à travailler. Dans l’appartement voisin, Thomas est lui aussi de passage. Il tente de se remettre de la mort soudaine de ses parents et de trouver l’inspiration pour le nouvel album de son groupe à succès, The Invisible Shadows. Quand Liv et Thomas se rencontrent, c’est un vrai coup de foudre. Pourtant le jeune homme refuse de s’engager, incapable de croire au bonheur. Quant à Liv, tout ce qui compte pour elle, c’est sa future carrière. Et pourtant…

Une jeune étudiante. Une future rock star. Un duo… électrique !

Mon avis :

Liv, une jeune fille tout fraîchement sortie des études s’autorise un petit break sous la chaleur du soleil californien chez sa meilleure amie. Dès les premiers jours elle va faire la rencontre de Thomas, un homme de son âge qui lui cachera une partie importante de sa vie.

Ce jeune homme a perdu ses parents depuis peu et paraît coupable depuis cet accident, il ne s’autorise pas au bonheur alors que sa rencontre avec Liv a été plus qu’un coup de foudre. Liv percera-t-elle les secrets et la coquille que c’est forgé Thomas ? La seule chose que je peux vous dire, c’est de vous plonger dans le roman au plus vite.

C’est une très belle romance, même si l’écriture fait ressentir les débuts de l’autrice : beaucoup de répétitions malheureusement, que ce soit les tournures de phrases ou des mots.

Le couple reste tout de même un peu cliché : La star qui tombe sous le charme de la jeune étudiante, qui est une personne comme vous et moi. Liv reste tout de même une personne qui ne cesse de se remettre en question et ce qui parfois peut énerver le lecteur.

J’ai tout de même apprécié cette petite histoire d’amour. Je la conseille comme un petit moment de douceur et sans prise de tête.

Ce roman à malgré tout un petit plus : l’autrice a intégré la playlist du roman, puisque Thomas travaille dans le domaine de la musique le roman reste très basé dessus.

Anaïs.

Dans ce roman on rencontre Liv, une jeune fille très intelligente et Thomas, un jeune homme talentueux. Liv va habiter chez sa meilleure amie Maya et Thomas va habiter dans l’ancien appartement de ses parents, et comme le hasard fait bien les choses ils vont être voisins. Et quand ils se voient pour la première fois c’est tout de suite le coup de foudre mais il y a un mais…

A partir de cet instant ils vont se voir régulièrement.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre, c’était une lecture formidable même si ça fait un peu « roman à l’eau de rose ». On se plonge très facilement dans la lecture, et on a les points de vue de Thomas et de Liv ce qui est génial. J’ai déjà envie de le relire.

Typhaine.

Retrouvez la playlist de « Rock me », de Anna Wayne, ici ! Et , aussi.

Calendar girl, tome 1 : Janvier, de Audrey Carlan

couv36958391

Titre : Calendar girl, tome 1, Janvier.
Auteur : Audrey Carlan.

Résumé :

Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir
comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père boit et joue. Il emprunte
1 million de dollars, qu’il perd et ne peut rembourser.
Le prêteur sur gages l’expédie dans le coma. Mia doit ainsi assumer la dette
de son père sous peine que sa petite soeur et elle subissent le même sort.
Un contrat mensuel de 100.000 dollars : elle deviendra escort girl. Suivez les
aventures de Mia chaque mois, découvrez avec elle une nouvelle ville, une
nouvelle vie et un nouvel homme…

Mon avis :

L’histoire nous raconte la vie de notre jeune Mia qui se voit contrainte d’accepter un poste d’escort-girl pour aider son père financièrement, qui s’est endetté auprès de l’ex petit-ami de Mia, qui s’avère être aussi mauvais que les mafieux. Tout les mois, elle va donc changer d’homme, les accompagner pour cacher leurs secrets les plus intimes, pour les inspirer ou encore les éloigner des croqueuses de diamants.

Les premières pages de ce premier tome m’ont quelque peu déçue : un style très peu recherché, je sais malheureusement que l’érotisme dans les romans peu malheureusement être écrit dans un style banal mais je m’attendais à ce petit truc qui rendra la plume de l’autrice authentique. Puis lorsque l’on tourne les pages on s’accroche très rapidement à l’univers de notre protagoniste féminin.

J’ai trouvé certaines similitudes avec la saga fifty shades dans ce premier opus : le côté quelque peu sado-masochiste de Wes dans la relation qu’il entretient avec Mia. Ce n’est malgré tout que mon opinion mais il me tarde de découvrir la prochaine mission de Mia, qui se déroulera à Seattle pour un artiste-peintre.

En bref, cela reste dans l’ensemble une bonne lecture, rapide, fluide, dans un style peu recherché mais à laquelle on devient accroc rapidement.

A savoir, que sur la version numérique (je n’ai pas la version papier donc je ne peux pas vous dire pour celle-ci), à la fin de chaque tome, ils nous fournissent les premières pages du prochains tomes.

Anaïs.

La belle et le maudit, tome 1 : La belle et le maudit, de Page Morgan

la-belle-et-le-maudit,-tome-1---la-belle-et-le-maudit-751010-264-432

Titre : La belle et le maudit, tome 1.
Auteur : Page Morgan.

Résumé :

Après un étrange incident, Ingrid fuit Londres et s’installe à Paris avec sa sœur Gabby et leur mère Charlotte. En guise de Ville Lumière, elles découvrent un univers plutôt sombre, la bonne société parisienne étant ébranlée par une vague de meurtres de jeunes filles. Elles prennent leurs quartiers dans une abbaye en ruines, ornée de gargouilles, où elles font la connaissance de Luc, un jeune valet à leur service. D’emblée, Ingrid est irrésistiblement attirée par le mystérieux jeune homme aux yeux vert mouchetés d’or… Bientôt, elles apprennent que Grayson, le frère jumeau d’Ingrid, qui les a devancés à Paris, a disparu. Les deux sœurs, prêtes à tout pour le retrouver, se lancent à sa recherche. Une quête qui les mènera dans un Paris sinistre et dangereux, peuplé de créatures d’un autre monde…

Mon avis :

Ce roman nous plonge dans le Paris du XIXe siècle à la limite du XXe. On y retrouve Ingrid avec sa soeur Gabby et sa progénitrice Charlotte. Elles atterrissent dans une abbaye, suite à leur déménagement puisqu’à l’origine elles vivaient à Londres. Le déménagement est une idée de Charlotte suite à un accident survenu lors d’une soirée dans notre capitale anglaise. Il était prévu qu’elles y retrouvent le frère jumeau de Ingrid, Grayson, malheureusement celui-ci a subitement disparu. Le lien qui unit Ingrid à Grayson lui permet de sentir que Grayson est en mauvaise posture et va donc tout faire pour le retrouver…

C’est un roman qui m’a fait voyager dans l’Angleterre et la France du XIXe siècle. J’ai beaucoup apprécié les personnages, qui ont tous une personnalité uniques : Gabby, la jeune soeur aux bonnes manières mais qui malgré son innocence prouve qu’elle a bon caractère. Ingrid au tempérament tumultueux qui doute au fond d’elle. Charlotte, une femme aux bonnes manières, quelque peu bourgeoise et totalement ignorante.

L’autrice a su me surprendre suite à la trahison de certains personnages, à laquelle je ne m’attendais pas du tout.

Les bases du romans sont construites et recherchées. La fin nous promet une suite extraordinaire.

Anaïs.

Bridezilla : Les tribulations d’une jeune mariée, de Lisbeth Kellerman [SP]

couv48229822

Titre : Bridezilla, les tribulations d’une jeune mariée.
Auteur : Lisbeth Kellerman.

Résumé :

Je suis en train de préparer le plus beau jour de notre vie. Mais entre les questions spirituelles et les prestataires improbables, le chemin n’est pas pas un long fleuve tranquille. Surtout avec l’aide d’un garçon de quatre ans et d’une Maman super-gaffeuse! Comment arriver à la cérémonie sans se transformer en Bridezilla ?

Mon avis :

Cette petite histoire courte, nous présente les préparatifs d’une jeune mariée. On est au cœur du choix de la robe et du vin, mais également du stresse qui s’accumule au sein de la famille.

C’est un roman lu pour un SP (Service Presse). Ce fût une lecture rapide (56 pages) mais malheureusement l’écriture du livre l’a été également. Je n’ai pas ressenti cette recherche dans l’histoire : alors je ne sais pas si c’est le fait que l’autrice ne prend pas le temps de nous poser ni le décor ni de nous présenter ses personnages, et c’est une chose que je peux comprendre puisque c’est comme une nouvelle, mais on met le lecteur directement du point de vue de cette jeune mariée sans pour autant la connaître et ça m’a dérangé !

L’autrice a décidé d’envoyer le lecteur directement en plein préparatifs de mariage et je trouve ça dommage. La plume de Lisbeth Kellerman est particulière et n’a pas marché avec moi mais pourra sûrement plaire à d’autres. Je n’ai pas une opinion très tranchée sur le livre car je ne veux ni abaisser la valeur de ce dernier ni en faire des éloges, ce qui serait malhonnête et injuste avec cette lecture.

Mon seul est conseil est celui-ci : laissez-vous tenter, lisez-le et faîtes-vous une opinion, vous ne perdrez aucun temps avec ce dernier puisque c’est un roman court.

Anaïs.

Mes 7 ex, de S.N. Lemoing [SP]

couv17175688

Titre : Mes 7 ex.
Auteur : S.N. Lemoing.

Résumé :

À 32 ans, Juliette est toujours célibataire. Pour elle, qui aimerait fonder une famille, le temps presse. Elle a toujours eu comme principe de ne jamais donner de deuxième chance à un ex. Mais n’ayant rencontré personne d’intéressant depuis longtemps, c’est peut-être le moment de briser cette règle.

Aurait-elle déjà rencontré l’homme de sa vie ? Que sont devenus ses ex ? Avec l’aide de ses amies, elle va faire le point sur sa vie amoureuse.

Mon avis :

Mes 7 ex est un roman chick-lit (très) court mais des plus séduisants. J’ai beaucoup aimé notre protagoniste féminin : Juliette. Juliette est une jeune femme ayant la trentaine et a accumulé les conquêtes sans jamais trouvé le prince charmant, auquel elle croit depuis sa plus tendre enfance.

Un soir, elle s’en va retrouver ses deux meilleures amies pour une soirée et papoter chacune de leurs vies respectives lorsque Juliette avouera que sa vie amoureuse n’est plus ce qu’elle était. C’est à ce moment, où l’une de ses meilleures amies lui propose de recontacter ses ex.

Une liste de 7 Hommes, 7 Hommes à recontacter et avec qui Juliette réapprendra à faire connaissances.

On se retrouve donc sur les traces du passé de Juliette. Ce fût une histoire agréable et drôle. La plume de l’auteure reste fluide et simple ce qui nous permet de lire le roman rapidement.

Je remercie S.N. Lemoing, pour m’avoir envoyé son roman, pour sa gentillesse, sa confiance et sa patience.

Anaïs.

Dans ce petit roman, on découvre Juliette 32 ans, elle est toujours célibataire. Elle aimerait fonder une famille. Elle a pour principe de ne jamais donné une deuxième chance à un ex, mais comme elle a rencontré personne d’intéressant depuis longtemps elle décide de briser ce principe. Pour chaque chapitre, on rencontre les ex de Juliette ce qui est très intéressant. Ce petit roman donne envie de redonner une deuxième chance aux ex.

Typhaine.